cerrotorre.jpg

La Patagonie

Arrivé un peu par hasard en Patagonie en 1995, j'y ai finalement posé mon sac pendant 1 an, d'abord attiré par cette atmosphère de bout du monde puis définitivement envoûté quand j'ai parcouru pour la première fois les sentiers du PN Torres del Paine. J'y ai donc presque naturellement exercé le métier de guide, avant de partir vers d'autres horizons sud-américains.

Trek Patagonie 2014, édition hivernale

Écrit par Ivan le .

En 2011 je m'étais promis de ne plus retourner en Patagonie durant l'été austral; parcs nationaux bondés, campings pleins à craquer, sentiers sur-fréquentés... Bon, fin 2012 j'y suis quand même retourné, mais c'était peut-être la dernière fois car cette année, place à la nouveauté! Si vous n'avez encore pas programmé vos vacances estivales voici 3 bonnes raisons de vous rendre en Patagonie durant l'hiver austral (notre été):

  • Une météo certes plus fraîche qu'en été mais beaucoup plus stable et tout à fait supportable.
  • Des parcs nationaux que vous n'aurez pas à partager avec des milliers d'autres touristes.
  • Une expérience unique; pour en avoir vécu un en entier, l'hiver austral... on n'oublie pas!

Update du 08/05/2014: suite à une mauvaise chute d'escalade et une entorse au genou je suis malheureusement contraint d'annuler cette édition. Rendez-vous ... bientôt !

Patagonia Promise

Écrit par Ivan le .

L'histoire est triste à plus d'un titre, mais belle. L'histoire c'est celle de Sean "Stanley" Leary, qui s'est rendu en Patagonie en 2008 pour disperser les cendres de sa compagne. Leary est décédé à la suite d'un accident de base jump le mois dernier. La falaise est sublime...

Expédition Ultima Patagonia 2014

Écrit par Ivan le .

Le premier article publié en 2014 (l'hiver a été long!) et il concerne un événement qui vient tout juste de se terminer :-/ Il n'est pourtant pas trop tard pour parler d'Ultima Patagonia 2014, une expédition spéléologique et archéologique qui s'est déroulée sur l'île Diego de Almagro, dans les canaux de Patagonie. Le récit, les photos (superbes) et les vidéos sont consultables ici.

Utlima Patagonia 2014

"Depuis plus de 15 ans, l’association Centre Terre explore les quatre île­s calcaires des archipels de la Patagonie chilienne. Au cours de six expéditions successives, nous y avons fait des découvertes exceptionnelles : les glaciers de marbre, les comètes de roche, les plus grandes cavités de l’Amérique australe, des espèces animales nouvelles, des ossements de baleines préhistoriques dans une grotte géante. Et aussi des peintures rupestres et les vestiges archéologiques des Indiens Kawésqar, premiers occupants des archipels.

Et pourtant… avons-nous tout exploré ? tout découvert ?"
-------------
Source de l'article: http://centre-terre.fr/ultima2014/objectifs-2014/

Trek Patagonie 2012

le .

Après les treks de 2004, 2005 et 2011 cette édition sera spéciale à double titre, d'une part parce que nous réveillonnerons dans un cadre exceptionnel, au pied des fameuses Torres del Paine, d'autre part parce qu'elle sera placée sous le signe des extrêmes. En deuxième semaine nous randonnerons sur l'île habitée la plus australe du monde (Isla Navarino) et en troisième semaine nous rejoindrons à pieds le point le plus austral du continent sud américain (Cabo Froward). Ces deux derniers treks sont très peu fréquentés mais pas moins intéressants que celui qui nous fera parcourir le fameux W au sein du parc national Torres del Paine en première semaine.

Update du 10/12/2012: reste 0 place

Dernières nouvelles du Sud

le .

Il ne s’agit pas du Sud chanté par Nino Ferrer. Ni de celui dont chacun rêve à l’approche de l’été ou dans le froid de l’hiver qui ne finit pas.

Non, Sepulveda est parti sur la route, avec son « socio », l’ami photographe Daniel Mordzinski, « deux voyageurs qui voulaient raconter comment étaient les gens de Patagonie », en Terre de feu, tout au sud de l’hémisphère sud.Ils font un portrait d’un monde en voie d’engloutissement, ils vont au devant des gens, les écoutent, leur demandent la permission de les photographier.

Il y a des rencontres superbes, qu’on n’oublie pas, qu’on voudrait avoir faites, qu’on a un peu faites par la grâce de Sepulveda, le conteur chaleureux et généreux.

Il y a ce petit homme improbable qui marche, marche, on se demande vers quel but il est tendu, jusqu’au moment où il a trouvé : le bois dont il fera son prochain violon, car l’homme est luthier.