torresdelpaine.jpg

La Patagonie

Arrivé un peu par hasard en Patagonie en 1995, j'y ai finalement posé mon sac pendant 1 an, d'abord attiré par cette atmosphère de bout du monde puis définitivement envoûté quand j'ai parcouru pour la première fois les sentiers du PN Torres del Paine. J'y ai donc presque naturellement exercé le métier de guide, avant de partir vers d'autres horizons sud-américains.

Suspension d'un titanesque projet de barrages en Patagonie

le .

Río BakerLe projet aussi titaneque que controversé de barrages hydroélectriques en Patagonie a été suspendu, lundi 20 juin, par un tribunal chilien qui a  donné suite à des recours de parlementaires et d'associations de défense de l'environnement.

Le projet HidroAysen, du consortium hispano-chilien Endesa-Colbun, prévoit la construction de cinq barrages dans deux vallées sauvages de Patagonie. L'objectif est d'augmenter la capacité électrique du pays pour produire 2 750 mégawatts.

TROIS ANS DE PROCÉDURE

Le projet avait obtenu début mai un feu vert administratif, au terme d'une procédure de trois ans ponctuée de nombreuses études d'impact sur l'environnement. Mais il continue de générer une forte mobilisation populaire. Depuis un mois et demi à Santiago et à Coyhaique, ville patagonienne à 1 300 kilomètres au sud de la capitale, d'importantes manifestations sont émaillées de violences.

Le tribunal de recours de Puerto Montt (Sud) a accédé, lundi 20 juin, à une résolution s'opposant à l'approbation du projet, "ce qui signifie que le projet se trouve paralysé jusqu'à ce que le fond de l'affaire soit résolu".

Pour ses opposants, le projet HidroAysen va défigurer des pans de la Patagonie, l'un des derniers territoires vierges de la planète, dont les forêts, glaciers et lacs attirent des amoureux de la nature du monde entier.

-----------------

Source: Le Monde.fr