Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Magellan, l'inventeur de la Patagonie

le .

En cette fin de XV° siècle, avant que la rotondité n'aie été "acceptée" par les autorités religieuses, on trouve au rang des navigateurs, géographes et autres cosmographes bon nombre d'hommes persuadés que le monde n'est pas un disque plat, au dessous duquel d'autres hommes marcheraient la tête en bas.

Ainsi, convaincu qu'il pourra atteindre les Indes en faisant route vers le Ponant, Colomb viendra buter contre un chapelet d'îles (les actuelles Bahamas). La terre que le navigateur gênois accostait en 1492 n'était pas celle des Indes, mais celle d'un nouveau continent: l'Amérique. Colomb n'aura donc pas ouvert une nouvelle route des épices; en revanche, il offre à la couronne espagnole un continent, des hommes, des richesses qui seront conquis, assujettis et épuisées en quelques décennies seulement.

En 1494, les deux royaumes ibériques ont recours à l'arbitrage du Pape pour régler les conflits commerciaux et territoriaux qui les opposent. Le Traité de Tordesillas divise le monde en deux, par une ligne imaginaire située à 370 lieues à l'ouest des îles du Cap Vert. Les terres découvertes à l'est de cette ligne reviendront au Portugal, celles situées à l'ouest à l'Espagne.

Quelques années plus tard, en 1497, le navigateur Vasco de Gama double l'actuel Cap de Bonne Espérance, traverse l'Océan Indien et atteint les Indes. Pour quelques années, le Portugal détiendra le monopole du commerce maritime avec les Indes.

Le 20 septembre 1513, l'espagnol Vasco Nuñez de Balboa découvre la Mer du Sud (l'Océan Pacifique) après avoir traversé à pied l'isthme de Darién (l'actuel Panama). De là à penser qu'au delà de cet océan, à quelques centaines de milles des côtes américaines, se trouvent les Moluques, ces fameuses îles aux épices, il n'y a qu'un pas, que Ferdinand de Magellan, petit hobereau portugais, franchi aisément. Peu soucieux d'ouvrir une route des épices par l'ouest, le Portugal abandonne Magellan et son projet à l'Espagne. Charles Quint confie donc au transfuge portugais le commandement d'une flotte de cinq navires...

Le 20 septembre 1519, l'escadre appareille de San Lucar, près de Cadix. Le 21 octobre de l'année suivante, elle embouque ce qui semble être une passe; lectures avisées, récits de marins, confidences de cosmographes, il semble que Magellan soupçonnait l'existence d'un tel passage. Il s'agit du Détroit de la Toussaint, aujourd'hui Détroit de Magellan, qui relie les océans Atlantique et Pacifique. A babord, sur la côte de la Terra Australis Incognita, s'élèvent de loin en loin des colonnes de fumées; cette terre sera la Tierra de Humos, rebaptisée Tierra del Fuego par Charles Quint lui-même. Trois ans après son appareillage, après avoir traversé le Pacifique, atteint les îles aux épices et contourné l'Afrique, effectuant ainsi la première circumnavigation de l'Histoire, la Victoria, seul navire rescapé de la flotte, regagne son port d'attache sans Magellan, tué sur une île proche des Moluques.

Pendant plusieurs décennies, la route découverte par Magellan ne sera empruntée que par des corsaires, anglais pour la plupart. Ils écumaient la côte Pacifique jusqu'au Mexique, pillant de manière systématique les places et les galions espagnols. En 1578, au cours d'une de ces campagnes, le navire de Francis Drake est repoussé au delà du 56° parallèle sud par une de ces formidables tempêtes australes. Il est vraisemblablement le premier navigateur à avoir doublé l'actuel Cap Horn. La découverte de cette nouvelle route transocéanique, libre de l'emprise espagnole, sera tenue secrète par Elizabeth I d'Angleterre. Ainsi, en 1616, Schouten s'attribuera-t-il le mérite d'avoir découvert ce promontoire rocailleux, qu'il croyait être un cap et qu'il nommera Cap Hoorn, en hommage à la ville hollandaise où il vit le jour.

Entre temps, l'Espagne aura en vain tenté d'affirmer sa souveraineté sur le Détroit de Magellan. En 1580, le Capitaine Général Sarmiento de Gamboa prend la tête de la plus vaste entreprise de colonisation que la couronne aie jamais entreprise. Il s'agit d'implanter une colonie permanente aux endroits stratégiques du détroit; à l'entrée orientale sera érigé Nombre de Jesus et au carrefour du détroit, au sud de l'actuelle péninsule de Brunswick, sera construite Ciudad del rey Felipe. Disparus en mer, avant même d'avoir atteint le détroit, harcelés par les indiens, décimés par les mutineries, rongés par la famine et minés par un climat inhospitalier, les quelques milliers d'hommes et 25 navires de l'expédition finiront en peau de chagrin.

Quelques temps plus tard, le corsaire anglais Thomas Cavendish relâche dans la baie de San Juán, face à ce qu'il reste de Ciudad del Rey Felipe. Le sinistre spectacle qui s'offre à ses yeux lui fera rebaptiser l'endroit Port Famine (Puerto del Hambre).

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie