caletatortel.jpg

La Patagonie

Arrivé un peu par hasard en Patagonie en 1995, j'y ai finalement posé mon sac pendant 1 an, d'abord attiré par cette atmosphère de bout du monde puis définitivement envoûté quand j'ai parcouru pour la première fois les sentiers du PN Torres del Paine. J'y ai donc presque naturellement exercé le métier de guide, avant de partir vers d'autres horizons sud-américains.

Trek Patagonie 2018
Départ: 06/04/2018
Durée: 22 jours
Au programme:
Trek "W" Torres del Paine
Trek autour du Fitz-Roy
Trek sur l'île de Chiloé
Lire la suite...

Equipement

le .

Voici la checklist de l'équipement du parfait randonneur. S'il vous reste des éléments à acheter, n'oubliez pas de tester votre matériel avant de passer à la caisse; s'il s'agit d'un sac à dos, chargez le (pas seulement avec des sacs plastique!), ajustez les bretelles et la ceinture ventrale et balladez vous dans le magasin, s'il s'agit d'une tente, sortez la de la housse et montez la...

Couchage

  • Sac de couchage (jusqu'à -5/-10° en température limite)
  • Sac à viande
  • Matelas auto-gonflant
  • Tente 3 saisons

Portage

  • Sac à dos grand litrage (60 litres minimum)
  • Sac à dos petit litrage souple (20/25 litres)
  • Housse de pluie pour le grand sac dos ==> fortement recommandé!

Matériel

  • Gourde rigide ou souple
  • Lampe frontale + piles
  • Popotte + couverts + couteau suisse
  • Briquet
  • Lunettes de soleil
  • Sacoche plate tour de taille pour les papiers, les billets d'avion, l'argent...
  • Sacs plastiques pour isoler vêtements et sac de couchage de l'humidité
  • Pharmacie premiers soins
  • Bougie
  • Couverture de survie
  • 2 pinces à linge
  • Réchaud multi-fuel
  • et bien sûr l'indispensable appareil photo

Vêtements

  • 2 pantalons de randonnée
  • 1 short
  • 1 sur-pantalon imperméable (matériau respirant type Gore-Tex)
  • 1 veste imperméable (matériau respirant type Gore-Tex)
  • 1 veste polaire (Polartec 300)
  • T-Shirts techniques (matériau respirant type Gore-Tex)
  • Gants
  • Guêtres (Gore-Tex)
  • Casquette
  • CHO7 à bouclettes
  • Chaussures de randonnée
  • Chaussures de sport et/ou sandales

CONSEILS SUR L'ACHAT DU MATERIEL

Couchage

  • Sac de couchage: personnellement je préfère les sacs de couchage synthétiques, c'est plus lourd et moins compressible que de la plume mais ça a l'avantage d'être moins sensible à l'humidité et de sécher plus vite, en Patagonie c'est important! Il existe par ailleurs des modèles spécialement conçus pour les femmes, avec des garnitures plus isolantes au niveau des pieds et de la poitrine. Petit détail pour l'entretien du sac de couchage mais aussi pour le confort, investissez dans un sac à viande (drap housse en coton ou polycoton). Les éléments à prendre en compte sont les suivants:
    - forme (sarcophage)
    - température limite de -5 à -10° C, même si en été et sous une tente vous n'atteindrez jamais ces températures il vaut mieux avoir un sac polyvalent qui vous permettra également d'affronter des conditions plus rudes.. à moins que vous ayez les moyens d'investir dans 2 sacs.
    - poids (2kg est un maximum sachant quil va falloir le porter)
    - taille: attention, certains modèles sont présentés en plusieurs tailles (un sac trop grand est difficile à "chauffer")
    - jumelable ou pas, à vous de voir... si oui, prendre 1 sac avec 1 zip droit, l'autre avec un zip gauche
  • Matelas: si ce n'est pas déjà fait, investissez dans un auto-gonflant (et la housse de transport qui va avec)! C'est certes plus cher que de la mousse mais c'est incomparable au niveau du confort et de l'isolation. Vous pouvez le prendre en version 3/4, c'est moins cher, on gagne quelques grammes et il n'y qu'une partie des jambes qui dépasse!
  • Tente: en Patagonie, j'en ai testées plusieurs. J'ai cassé un modèle tunnel (les vent de Patagonie...), j'ai rendu un modèle ultra-léger (2 kg) qui n'éliminait pas la condensation, j'ai par contre gardé un modèle géodésique à 3 arceaux avec abside. C'est une tente randonnée 3 saisons qui résiste parfaitement au vent, correctement à l'humidité et au froid, et qui fait 3 kilos... ce qui correspond au critères de choix à retenir.

Portage

  • Sac à dos gros volume: un bon sac à dos doit vous permettre de répartir le poids entre les épaules et les hanches. La plupart des modèles permettant d'ajuster la hauteur des bretelles, normalement chacun doit pouvoir trouver sac à son dos. Les détails de finition à surveiller sont la qualité des bretelles (il ne faut pas qu'elles "coupent" les épaules) et de la ceinture ventrale (sur laquelle est reportée une partie de la charge). Comme pour les sacs de couchages, il existe des modèles spécialement conçus pour les femmes, avec une forme de bretelles adaptée à la morphologie féminine.
    - litrage: au minimum 70 litres (avec cheminée) pour les hommes et 60 pour les femmes
    - poches latérales: il en faut, évidemment, mais si possible à soufflet car vides elles permettent de fixer tente et matelas
    - type de dos: réglable (c'est le cas de la majorité des modèles) et bien aéré pour limiter la transpiration
    - compartiments: 2, 1 pour le couchage (accessible par un zip en bas du sac), l'autre pour le reste
    - poids: ce n'est pas un critère déterminant, il vaut mieux privilégier le confort et la qualité du produit
    - autres: sur certains sacs, vous aurez des rabats amovible (faisant office de petit sac) ou encore des housses de pluie mais encore une fois ce ne sont pas des critères déterminants.
  • Sac à dos petit volume: choisissez un sac souple (20 à 25 litres maximum), qui pourra être facilement rangé dans le grand sac à dos. Ce sac sera utilisé pour les journées sans portage, il pourra également être utilisé comme bagage à main dans l'avion.

Vêtement

  • Couche isolation: l'important, c'est l'imperméabilité et la respirabilté. A éviter donc les vestes et pantalons type K-Way ou ponchos. La plupart des vêtements techniques vendus actuellement sur le marché présentent des caractéristiques tout à fait satisfaisantes en termes de performances (Gore-Tex ou matériau assimilé, résistance à l'abrasion...), après c'est une question de look et de budget
  • Couche thermique: une veste polaire Polartec 300 ou Windblock est largement suffisante. Il faut qu'elle tienne chaud, qu'elle ne laisse pas trop passer le vent et qu'elle ne se transforme pas en éponge aux premières gouttes de pluie. En complément, vous pouvez aussi opter pour une polaire intermédiaire (veste plus fine) pour vous adapter à toutes les conditions climatiques.
  • Couche respirante: un simple T-Shirt en coton pourrait suffire, le problème c'est que le coton retient plus qu'il n'évacue la transpiration et rend inefficace la meilleure des vestes Gore-Tex en termes de respirabilité. Les sous-vêtements techniques sont fabriqués avec des matériaux (polyester, Coolmax, Capilene...) qui permettent d'évacuer efficacement la transpiration, mais n'empêchent pas de transpirer !!
  • Chaussures: comme pour les vêtements, préférez des chaussures équipées d'une membrane respirante. Attention aux tiges trop souple qui ne maintiennent pas correctement la cheville sur terrain accidenté; attention également aux tiges trop rigides qu'il faudra "casser" avant de partir sur les sentiers. Autre détail: moins il y a de coutures, plus l'imperméabilité est bonne. Les semelles Vibram sont la référence en matière d'adhérence et de résistance à l'abrasion... Enfin, une chaussure qui présente les meilleures caractéristiques techniques ne conviendra pas forcément à votre pied. Il faut donc essayer et réessayer dans les conditions que vous trouverez sur le terrain..., bon s'il n'y a pas de pierrier ou de gué à franchir dans le magasin, sachez qu'il faut essayer les chaussures avec les chaussettes que vous utiliserez en randonnée, et avec un pied "chaud" (quand on marche le pied enfle !!).